Quand ?

La médiation familiale concerne
les relations familiales dans leur ensemble

Quand on ne se comprend plus,..
Quand la prise de décisions familiales est conflictuelle,
Quand la séparation des parents pèse sur les enfants
Quand l’intervention d’un tiers professionnel, objectif, qui permet la confrontation de toutes les idées parait bénéfique, voire indispensable…

En prévention ou en résolution de problème, la médiation familiale s’adresse à :

– des parents, mariés ou non
– des couples en recherche de changements dans leur relation

– avant, pendant ou après une séparation ou un divorce
– des grands-parents en conflit avec leurs enfants, parents, au sujet des petits enfants (intergénérationnelle)
– des « adulescents » avec leurs parents : remise en liens
– des fratries d’adultes, au sujet de la prise en charge de parents âgés,
– des héritiers en situation d’indivision ou lors d’une succession

Le travail en médiation conduit à un VRAI CHOIX RESPONSABLE !

Elle peut être conventionnelle ou judiciaire

La médiation est « conventionnelle » lorsqu’elle émane directement des personnes concernées, soit conjointement, soit individuellement

La médiation est « judiciaire » lorsqu’elle émane du Juge qui la propose aux personnes, ou lorsqu’elles-mêmes demandent au juge de nommer un médiateur.

La médiation familiale vise à restaurer la communication entre les personnes : dans les situations de conflits, de séparation ou de réorganisation familiale, elle favorise l’exercice commun de la parentalité, elle vous aide à trouver une solution équitable, mutuellement acceptée et durable.

Et en situation extrême, la médiation pénale peut accompagner les familles et relever chacun…
http://www.rtbf.be/auvio/detail_la-mediation-penale?id=2160941

 

Laisser un commentaire