Dicton du Mois

AUTOMNEia

En ce début de deuxième année COVID 19, je partage avec vous une citation apocryphe attribuée à Antoine de Saint Exupéry

« Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis« 

Et voici le texte réellement publié par l’auteur dans sa Lettre à un otage (1943), chap VI p. 40 

Je suis si las des polémiques, des exclusives, des fanatismes ! Je puis entrer chez toi sans m’habiller d’un uniforme, sans me soumettre à la récitation d’un Coran, sans renoncer à quoi que ce soit de ma patrie intérieure. Auprès de toi je n’ai pas à me disculper, je n’ai pas à plaider, je n’ai pas à prouver ; je trouve la paix, comme à Tournus. Au-dessus de mes mots maladroits, au-dessus des raisonnements qui me peuvent tromper, tu considères en moi simplement l’Homme. Tu honores en moi l’ambassadeur de croyances, de coutumes, d’amours particulières. Si je diffère de toi, loin de te léser, je t’augmente. Tu m’interroges comme l’on interroge le voyageur.

Que 2021 soit Meilleure !

Prenez soin de vous, restez vigilants !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                         

 


Enregistrer

Laisser un commentaire